Un petit jaune pour la route ?
C’est le nom du bateau – le trimaran jaune
Fraichement arrivé, le bateau du vétéran Loïck Perron nous amène à rejoindre le bord de mer, ou plutôt aller à la rencontre d’hommes qui franchissent les océans pour enchainer les exploits.

Certains prennent la route du Rhum pour le fun [foehn], d’autres le chemin de la Guadeloupe en pur compétiteur et l’ivresse du sport. On distingue différents types de bateaux avec toutefois, les mêmes chances sur la ligne de départ. Une même mer, une seule météo mais pas les mêmes moyens.

Alors que Françis Joyon arrive premier le 12 novembre à Pointe-à-Pitre (parti le 4 novembre de Saint Malo), d’autres navigateurs sont toujours en mer. Alors, pourquoi tant d’écarts dans les distances ? Certains mots clefs nous reviennent à l’esprit, des maîtres mots à inscrire dans son carnet de bord, waterproof, de préférence : Expérience – Performance – Stratégie – Management – Gestion du stress – Dépassement de soi – Challenge.
A méditer avant de traverser !

« Le pessimiste se plaint du vent. L’optimiste attend qu’il tourne. Le leader ajuste les voiles. »
John Maxwell